Partagez | 
 

 Choi Min Ah - Life isn't a fairytale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin sec. █ Perfectionist

avatar


Messages : 71
Date d'inscription : 19/11/2010
Qu'est-ce qu'elle a ma gueule? :
Featuring : Park Gyu Ri [KARA]
Orientation : Aux chevaux et aux poissons... heu non. Hétérosexuelle!
Comment tu vas ? : Toute mélangée dans ma tête.



ID Pass
Je Suis: Un/Une Maître/sse
Notes:

MessageSujet: Choi Min Ah - Life isn't a fairytale   Mer 11 Mai - 18:27



Choi Min Ah
« Forever after, yeah right... »

Mon Profil

Ft. Park Gyu Ri (PV)
REBELS CHUNSAS C.CORP MASTERS MIRACLES SEOULITES CIBLES


NOM Choi █ PRÉNOM(S) Min Ah █ AGE 20 ans █ NÉ(E)LE... 17 août █ ...À.. Seoul █ ORIGINE(S) Coréennes █ GROUPE SANGUIN B █ ORIENTATION Hétérosexuelle █ TÉLÉPHONE Samsung Galaxy S II █ MSN/BLOG Il est desormais fermé.
TAILLE 162 cm █ POIDS On demande pas ça à une fille!!! █ CHEVEUX naturellement noirs, mais ils sont souvent bruns, blonds ou même roux █ YEUX bruns █ SIGNES PARTICULIERS Ma beauté n'est-elle pas suffisante? █ ALLURE GLOBALE Parfaite? █ POINTURE Encore une fois, pas vos oignons! █ INTERVENTIONS ? Aucune! Pas besoin!

ÉTAT DE SANTÉ
BILAN : SPOILER :
 


Me & My Story

MON HISTOIRE
Je suis née en pleine journée étouffante août, sous le soleil crevant de Séoul, enfant non désirée mais acceptée par deux parents qui ignoraient comment gérer autant leurs carrières imposantes que l'existence d'une petite boule de chair impossible à ignorer. J'étais beaucoup trop adorable - ou trop bruyante avec mes pleurs - pour être ignorée. Mon père était dans la haute hiérarchie d'une compagnie d'électronique. Ma mère, à la tête de sa propre société de marketing. Quiconque les connaissant le moindrement aurait pu se douter que j'étais à l'aube d'être un cobaye pour leurs projets.

J'étais plus utile qu'autre chose pour mes parents. Le meilleur moyen que je sois docile: me remplir l'esprit d'histoires de princesses telles que je les aimais, me faire croire que je pouvais en être une et surtout, s'en servir pour me faire obéir. "Min Ah-ah, si tu fais ça, tu n'auras pas de bons amis comme ceux des princesses." Bien entendu je gobais tout cela... hors de question que j'aille contre les règles, je voulais des amis comme ceux des princesses!... même si les princesses ont des animaux comme amis, mais ça j'étais trop jeune pour pour faire le lien en entier.

Petite princesse Min Ah était assez calme pour que sa mère puisse l'amener dans ses sorties mondaines sans avoir de problèmes. Je devais avoir 4 ans lorsqu'elle m'amena avec elle chez madame Im, une dame âgée de haut statut conne pour adorer les enfants. Étant bien trop petite pour les manigances des adultes, je ne me doutais pas du tout que le but de ma mère était que madame Im me trouve suffisamment mignonne pour s'intéresser à moi et ainsi, à ma mère qui souhaitait établir des liens avec la dame. Question d'étendre son influence, j'imagine. Elle n'était pas la seule à avoir eu cette idée: il y avait plusieurs enfants à la fête. Ils jouaient tous ensemble, sauf un. Avec mon petit caractère, je m'étais dit que je ne voulais pas avoir fans mes amis des gens suffisamment méchante pour exclure une personne, j'étais allée vers ce garçon. Je compris vite pourquoi il était seul. Il ne parlait pas coréen... pourtant il avait l'air aussi coréen que moi... Il s'appelait Im Jin Hae, 5 ans... et était l'unique petit-fils de la fameuse madame Im. Enre enfants, il n'y a pas de besoin absolu de communication. C'est ainsi que nous avons passé la journée à jouer ensemble. Une grande amitié est née à ce moment. Princesse Min Ah avait trouvé un ami digne d'elle.

Encouragés par ma mère qui voyait ses plans fonctionner et par la grand-mère de Jin Hae qui voulait qu'il sorte de sa coquille, on se voyait très très souvent. On faisait tout ensemble, même. Sauf aller à l'école. Comme j'allais déjà à la maternelle la majorité du temps, je trouvais les journées longues à force d'avoir hâte de voir Jin Hae. Je voulais tant aller à l'école avec lui, ça aurait été moins pénible, mais il ne parlait pas suffisamment coréen... il allait à l'école anglaise. Maman m'avait expliqué que Jin Hae était né dans un pays très loin où la langue parlée était l'anglais. Elle m'avait aussi expliqué qu'il n'avait plus de papa ou de maman et que sa grand-mère était tout ce qu'il lui restait. Avec les années et du recul, je me dis que c'est sans doute pour cette raison qu'il s'était attaché à moi si rapidement. Tellement attaché que un an après son arrivée, il parlait très bien coréen dans le but d'aller à la même école que moi.

C'est mal pas l'histoire de notre enfance. Toujours ensemble, se disant tout. Un secret pour moi-même, ça incluait automatiquement Jin Hae. Je faisais presque partie de la famille Im, mais ma mère comprit bien vite que si moi j'avais fait fureur... pas elle. Cela la mécontenta à un extrême, mais elle se savait incapable de me séparer de mon meilleur ami. Il fallait dire aussi qu'on se sentait parfois seuls, à juste nous deux. Mais alors que j'avais 14 ans et Jin Hae en avait 15, le problème de solitude se régla en l'addition d'une troisième personne à notre "bulle". Un des amis du club de danse de Jin Hae, Han Joo Hyuk de son nom. Il devint la partie qu'il nous manquait. Nous étions un trio solide et aussi impossible à séparer que Jin Hae et moi avions pu l'être sous forme de duo. Mes parents n'approuvaient pas tellement qu'un jeune homme de classe moyenne fasse partie de mon entourage, mais j'étais rendue à un âge où je me foutais éperdument de ce qu'ils avaient comme plans pour moi... un, la crise d'adolescence. Deux, j'avais vu clair dans leur jeu.

Malgré cette belle amitié, il y avait des trucs que je ne gardais que pour moi désormais. Comme le fait que j'étais tombée en amour par dessus la tête avec Jin Hae. Mon admiration pour lui depuis toute petite avait fait migrer l'amitié vers une forme d'affection beaucoup plus puissante. Je me voyais finir mes jours avec Jin Hae... mais je ne me voyais même pas lui dire cela. J'avais peur de briser quelque chose... comme si mon instinct me disait de me retenir... et mon instinct avait raison. Il y a environ 1 an, il m'annonça être en amour... avec Joo Hyuk. Le choc. En plus, il m'annonça en même temps ne pas pouvoir lui dire parce que Joo Hyuk lui avait avoué m'aimer... C'est à ce moment-là, incapable de tout tolérer, que le chat sortit du sac pour moi aussi, lui disant en retenant à peine mes larmes que tout allait mal parce que moi, c'était lui que j'aimais, et que ce n'était pas l'amour qu'on avait toujours déclaré avoir... l'autre amour, celui qui pouvait me démolir si jamais il s'éloignait à jamais de moi. L'ironie absolue, quoi! Personne aimait la bonne personne! J'étais bien déterminée à faire en sorte que Joo Hyuk change de mire,cependant, me rendant presque détestable par moments, ce que j'étais bien capable de faire. Je pouvais faire une croix sur mes sentiments si cela permettait à ceux de Jin Hae de s'épanouir... mais fidèle à lui-même, il portait une attention particulière à mes propres sentiments.

L'ensemble de mes efforts n'empêcha pas la tension de s'installer pour de bon... si bien que c'était insupportable d'être tous les trois et j'avais une drôle de tendance à m'isoler des deux gars. Je l'ai regretté bien vite. En fait, ce regret commença CE soir-là. Soir où je reçus un appel de Mamie Im qui, en larmes, m'annonçait que Jin Hae et Joo Hyuk avaient faits un accident de moto, et qu'ils étaient morts tous les deux. Le monde venait de s'effondrer, en quelques secondes. J'avais perdu les deux personnes les plus chères que j'avais dans ma vie. Mon existence me semblait si vide désormais. Mon caractère refusait d'accepter que je les avais perdus... jusqu'à ce que je vois les restants des deux motos. Pas le choix d'accepter à ce moment-là. J'étais une loque, complètement. À un tel point que même mes parents en étaient inquiets. Mais en étant des parents sans aucune compétences parentales, ils ont pensés que guérir mon coeur brisé se ferait avec une méthode simple. Imaginez-vous donc qu'un mois et une semaine après la morts de mes deux meilleurs amis, j'apprends qu'ils ont décidé de me fiancer! Je n'étais pas d'accord DU TOUT... puis je l'ai rencontré, Hyun Min.

Vous vous souvenez de mes histoires de princesses? Quand tout va mal, il se pointe toujours un prince charmant pour aider? Dans l'histoire de Princesse Min Ah, Prince Charmant Choi Hyun Min venait de faire son entrée. Il était parfait. Compréhensif de ma situation, patient... l'homme idéal. Bien que je ne voulais plus aimer, que je croyais que mon coeur était mort avec Jin Hae... Hyun Min a eu raison de moi. Je suis en adoration devant lui, il est tout ce dont j'avais besoin à ce moment de ma vie... Si bien que lorsque je l'ai fiancé pour de bon, j'ai pris son nom de famille.... l'ancienne Min Ah était morte avec ses 2 meilleurs amis ce fameux soir-là.

Puis il y eut mon anniversaire. Hyun Min travaillant pour la Chunsa Corporation, mes parents espéraient qu'il m'offre un Chunsa... Question de montrer qu'on était assez riches pour en avoir un. J'en reçu un, mais pas n'importe lequel: nul autre que mon Jin Hae, qui m'était rendu... et qui a de sérieux troubles de mémoire. Il est terriblement attaché à moi, comme il l'était avant que Joo Hyuk ne se joigne à nous. Mais là, que dois-je faire? Me voila prise entre mon premier amour qui a besoin de moi... et mon fiancé à qui j'ai promis que je ferais mon "travail" de future épouse avec dévotion...


MON FICHU CARACTÈRE

"Fichu caractère"? Il parait que ca me va bien. Je suis reconnue pour avoir des idées fixes et savoir où je m'en vais. Je sais ce que je veux et ce que je ne veux pas. N'essayez pas de m'imposer une idée qui est différente de ce que je veux avoir en tête, ou cela ne peut que mal tourner. L'ironie est que mon signe astrologique est lion, et je fais parfois penser à une lionne. Je suis prête à sortir les griffes pour avoir ce que je veux. Cependant mes accès de ce que plusieurs appelleraient mon "agressivité" ne durent que sur de très courtes périodes. Je suis une personne qui ne connait pas la rancune. J'ai été élevée à être gentille avec tout le monde, mais des fois c'est plus fort que moi et ça sort. Je ne ferais jamais de mal à quelqu'un pour le simple plaisir de faire du mal. "Ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas qu'on te fasse", je la connais bien, celle-la."L'antithèse de l'amour n'est pas la haine, mais plutôt l'ignorance", je la connais bien aussi. On peut me détester sans bornes, faire de ma vie un enfer, je ne me vengerai pas, je vais plutôt ignorer le tout. Il y a une exception par contre: si on touche aux gens à qui je tiens. Mes amis, par exemple. Pour eux je suis pire qu'une chatte avec ses chatons.

Je suis l'inverse de moi-même dans une seule situation: si je suis en amour. Moi qui suis si indépendante, ne soyez pas surprise de me voir être pire qu'une jumelle siamoise en présence de la personne que j'aime. Quand je réussis à m'attacher et que je sais que j'ai raison de m'attacher, je m'attache solidement. Je suis d'ailleurs insupportable si on parle en mal de celui que j'aime, et c'est pareil lorsqu'il est question de mes amis. Mon fiancé et moi, on a su trouver un équilibre entre mon besoin d'affection et mon besoin de liberté qui sont si contradictoires et je me demande encore comment nous y sommes parvenus. Sur ce point-là je ne me comprends même pas moi-même, donc n'essayez pas de comprendre...


The Real Me

LA DINGUE QUI ME JOUE
Ici Mizera, dite Mize', admin!
Disons plutôt celle qui pousse dans le derrière de la fonda pour que les choses se fassent XD
Âgée de 22 ans et vivant au Québec, je suis effectivement dingue (pour ne pas dire folle à lier!) mais je ne suis pas dangereuse...je pense?




Dernière édition par Choi Min Ah le Sam 17 Déc - 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin sec. █ Perfectionist

avatar


Messages : 71
Date d'inscription : 19/11/2010
Qu'est-ce qu'elle a ma gueule? :
Featuring : Park Gyu Ri [KARA]
Orientation : Aux chevaux et aux poissons... heu non. Hétérosexuelle!
Comment tu vas ? : Toute mélangée dans ma tête.



ID Pass
Je Suis: Un/Une Maître/sse
Notes:

MessageSujet: Re: Choi Min Ah - Life isn't a fairytale   Jeu 24 Nov - 4:41

Je décide de m'autovalider LOL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Choi Min Ah - Life isn't a fairytale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHUNSA :: 환영 ▬ HwangYeong :: 셋 ▬ « L'entretien » :: Welcome In-
Sauter vers: