Partagez | 
 

 Son Hyun Ki - Bittersweet darkness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 3
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 28
Featuring : Cho Kyuhyun
Orientation : Hétéro
Comment tu vas ? : Ne me posez jamais cette question, c'est compris?!



ID Pass
Je Suis:
Notes:

MessageSujet: Son Hyun Ki - Bittersweet darkness   Mer 23 Nov - 0:22



Son Hyun Ki

« Je m'ennuie presque de vos sales tronches »

Mon Profil

Ft. Cho Kyuhyun (Super Junior) + VACANT
REBELS CHUNSAS C.CORP MASTERS MIRACLES SEOULITES CIBLES


NOM Son █ PRÉNOM(S) Hyun Ki █ AGE 22 ans █ NÉ(E) LE... 28 octobre █ ...À.. Seongnam, Corée du Sud █ ORIGINE(S) coréennes █ GROUPE SANGUIN AB █ ORIENTATION hétérosexuel █ TÉLÉPHONE ...... vous me niaisez?! █ MSN/BLOG Non
TAILLE 1.80 m █ POIDS 68 kg █ CHEVEUX bruns █ YEUX noirs █ SIGNES PARTICULIERS à part être aveugle? █ ALLURE GLOBALE Grand et mince sans être squelettique ni vraiment musclé. █ INTERVENTIONS ? aucune....et c'est ça le problème

ÉTAT DE SANTÉ
BILAN : SPOILER :
 


Me & My Story

MON HISTOIRE
Je suis né dans une famille coréenne tout ce qu'il y a de plus typique. Père fier, mère aimante, je n'ai jamais manqué de rien durant mon enfance. Bien que mes deux parents soient des informaticiens reconnus dans le milieu, je n'ai pas eu une vie de môme pourri gâté car nous vivions comme toute famille de la classe moyenne. La seule différence d'avec les jeunes de mon âge? Le nombre d'ordinateurs dans la maison. Pas le choix, mes paternels devant souvent bosser de la maison, la norme était donc d'un ordinateur par personne, exception du chien. Je peux donc vous dire que je n'avais même pas 10 ans que je savais déjà me servir d'un ordinateur bien mieux que le commun des mortels. Il faut dire que j'étais loin d'être un enfant sportif et extraverti. Je préférais souvent la compagnie de mon écran à celle de jeunes souvent trop immatures et puérils à mon goût. Bah quoi? Ce n'est pas parce que je n'ai pas été un môme pourri gâté que j'étais un ange pour autant. Mes parents se souviennent encore très bien d'une certaine crise à mes 9 ans pour obtenir mon propre ordinateur portable....je crois que les voisins de l'époque aussi s'en souviennent... mais bref, peu importe, tout cela relève du passé.

À 11 ans, le langage informatique était presque devenue une deuxième langue pour moi. À 13 ans, je commençais déjà à m'amuser en montant des sites internet et en créant mes tous premiers logiciels. Ce n'est que vers l'âge de 14 ans par contre que je pus créer des logiciels dignes de ce nom, même si je n'en faisais pas grand chose à part les faire circuler gratuitement sur le web. À 15 ans, douce crise existentialiste de l'adolescence. Chez certains jeunes, c'est en se faisant mille piercings, se teignant les cheveux et en se révoltant contre tout et n'importe qui qu'ils passent au travers. Dans mon cas, une fois de plus, ce fut un peu différent :j’eus une courte phase de cyberpiratage. Rien de bien dangereux, mais disons que je m'amusais auprès de pauvres arnaqueurs pas si futés finalement.

C'est peut être à cause de cela qu'à mes 16 ans, je reçus une lettre de la Chunsa Corp. On m'offrait un poste, bien placé, bien payé.....impossible à refuser quoi. Mes parents ne furent pas durs à convaincre, sachant que j'avais l'informatique dans les gênes, mais ça ne leur plaisait pas énormément que je quitte l'école sans avoir obtenu mon diplôme. Pas plus que le fait que je doive déménager à Séoul par la même occasion. Mais ils m'ont laissé aller et voyant que je m'habituais à ma nouvelle vie et que j'aimais mon boulot, leurs craintes se taisèrent peu à peu.

Bref, pendant un certain temps, c'était le paradis. Je gérais des bases de données, je créais des programmes spécialisés pour la compagnie, je m'occupais du système de protection des données. Je ne voyais pas les heures passer, au point tel que je travaillais jusqu'à sept jours par semaine, du matin jusqu'au soir. Les murs de mon appartement ne me voyait pas souvent, même chose pour ma famille. Je n'avais pas vraiment d'amis dans la compagnie, préférant mettre l'emphase sur mon travail. Il faut croire que mes supérieurs avaient vite compris que j'aimais les défis, que j'aimais pouvoir mettre mes capacités à l'épreuve, puisque les boulots devenaient de plus en plus complexes, de plus en plus intéressants. J'en vins même, après un an et quelques mois seulement, à travailler sur les Chunsas. On me surnommait « le prodige » dans les différents départements; j'étais le plus jeune informaticien de la compagnie, et le plus performant. Rien de tout cela ne m'aida à créer des liens avec mes collègues, au contraire, certains ne se gênait pas pour montrer ouvertement leur hostilité envers moi. Je ne me gênais pas non plus pour répondre à leurs propos mesquins. Je m'isolai donc davantage dans mes travaux avec le temps. Une des rares personnes avec qui je m'entendais bien était mon patron, Park Jin Hyun. J'admirais son calme, sa manière de tout encaisser sans sourciller et de continuer comme si de rien n'était. Par contre, j'extériorisais le tout la plupart du temps par des taquineries qui le faisaient virer en bourrique. Malgré cela, je savais qu'il m'aimait bien également. Nous n'aurions pas travaillé dans la même équipe bien longtemps sinon. Je n'aurais d'ailleurs jamais cru être l'une des personnes qui le transformerait en Chunsa. Je crois que c'est à partir de ce jour que j'ai commencé à ne plus considérer la compagnie de la même manière, à remettre leur façon de faire et leurs buts en doute.

Cela faisait maintenant un peu plus de cinq ans que je travaillais pour la compagnie. Cinq ans que j'enchaînais des horaires de fous. Je n'aurais donc pas dû m'étonner de ce qui allait se produire, mais pourtant, je ne le vis pas venir. Au début, ce n'était que de simples migraines, rien de bien étonnant lorsque l'on passe des heures à fixer un écran d'ordinateur. Elles étaient intermittentes, ne suivaient pas un rythme régulier. Je pouvais souffrir une journée complète et être tranquille une semaine complète par la suite. Les analgésiques ne firent pas effet longtemps par contre, la douleur étant souvent trop forte.

La douleur devenant tenace, mon humeur devenait de plus en plus massacrante. Je sautais quasiment à la gorge de quiconque m'énervait un tant soit peu. Heureusement, la douleur finit par s'atténuer peu à peu, juste à temps pour m'éviter une visite au médecin. Quelques jours passèrent sans autres incidents. J'enchaînais les heures pour rattraper le retard que j'avais accumulé à cause de mes migraines. Je mis donc sur le dos de la fatigue les points noirs qui apparaissaient de temps en temps dans ma vision ou le fait que je voyais flou quand je fixais trop longtemps la même chose. Je mettais tout sur le dos du stress, de la fatigue, de la lumière trop vive des écrans d'ordinateurs...je ne me suis jamais douté que c'était moi le problème. J'avais complètement oublié la maladie de mes yeux que je traînais depuis ma naissance, inactive pendant tant d'années, mais elle, elle ne m'avait pas oublié. Et puis, ça l'a empiré. Tellement rapidement que lorsque je me suis retrouvé à l’hôpital, il n'avait plus rien à faire....j'avais perdu la vue. Définitivement.

J'étais mangé par la rage, par la rancune et le désespoir. J'aurais cru que la compagnie m'aurait aidé, considérant que mon état actuel était en majeure partie de leur faute, mais non... je n'étais même pas encore sorti de l’hôpital qu'un des représentants de la compagnie venait me voir pour me dire que mes services ne seraient plus requis désormais, que j'avais formé assez de personnel de qualité pour me remplacer et que je devrais en être fier. Une petite prime pour mes bons services, une tape se voulant amicale sur l'épaule et voilà! Ils s'étaient débarrassé de ce fardeau de Hyun Ki. Six ans de travail acharné......pour me retrouver avec rien du tout. J'étais tellement sous le choc que je ne me souviens plus de ce qui s'est passé par la suite.

Je ne sais pas combien de temps après, j'ai reçu la visite de Jin Hyun. Il m'a offert de se joindre à son groupe, les Miracles. Il savait que la compagnie venait de me larguer sans aucune aide pour soigner mes yeux. Il m'a donc offert, en échange de mes services d'expert en informatique, la promesse de m'aider à retrouver la vue. Au début, j'étais sûr qu'il se moquait de moi. Ne pas avoir travaillé avec lui dans le passé, je crois que je lui aurais dit ma façon de penser et l'aurais envoyer balader sans retenue. J'aurais bien eu besoin de passer mes nerfs sur quelqu'un à ce moment, mais je finis par accepter son offre. Je n'avais pas vraiment d'autres choix en fait, je ne faisais que me morfondre et dépérir depuis que j'avais quitté l’hôpital et retourné chez moi. Je n'avais même pas eu la force d'avertir ma famille à propos de mon état, leur faisant croire dans mes rares messages téléphoniques que je bossais toujours.

La visite de Jin Hyun avait donné un nouveau sens à ma vie. J'avais aidé à construire ce monstre de compagnie qu'était devenu la Chunsa Corp, rien ne m'empêcherait d'aider à la démolir morceau par morceau. Ils apprendraient vite que Son Hyun Ki, bien que désormais aveugle, n'était pas quelque chose à prendre à la légère.


MON FICHU CARACTÈRE

Mon caractère? Vous tenez vraiment à le savoir? Comme vous voulez, c'est peut être mieux que vous le sachiez au final.

Les gens en général disent que je suis difficile à vivre. Enfin, les gens avec qui je travaillais à la Chunsa Corp. Ce n'est pas pour rien que j'avais mon propre bureau et qu'on communiquait avec moi par courriel la plupart du temps. Je déteste être dérangé quand je travaille et si vous parvenez à avoir mon attention, vous êtes presque sûr que je suis de mauvais poil. Il faut dire que je suis acharné à la tâche et il n'y a rien qui m'énerve davantage qu'un travail bâclé. Attention à vous si je dois vous donner une formation quelconque, vous êtes mieux de porter attention à ce que je dis et surtout, ne me posez pas de questions stupides. Mais je ne suis pas spartiate au point de ne pas apprécier les efforts fournis, je suis conscient que mon niveau n'est pas facile à atteindre. Je rechigne quand on me demande de former des informaticiens, mais au final, je suis fier de les voir progresser, de pouvoir les encadrer. Ce que je vais nier si on me le demande, bien entendu.

Du côté personnel, je suis plutôt du genre solitaire. J'aime avoir mon espace, ma tranquillité. J'aime également avoir quelques petites habitudes dans ma routine de vie, mais je n'y tiens pas non plus au point d'en faire une obsession. Sans être un maniaque de l'ordre, j'aime que mes trucs soient à leur place.

Sarcastique et direct, mes réparties sont cinglantes et parfois blessantes pour qui ne me connaît pas. Je suis également d'une honnêteté parfois douloureuse. Je ne me gêne aucunement pour dire ce qui me vient à l'esprit et si vous me tombez sur les nerfs, cela ne fait qu'empirer. J'ai d'ailleurs la mauvaise habitude de tirer un vilain plaisir à enrager davantage une personne en colère contre moi. Mes mots deviennent un véritable poison que je contemple avec ravissement alors qu'il pénètre dans l'esprit de mes adversaires. Moi, baveux? Deux fois plutôt qu'une. Susceptible? Aussi, malheureusement pour vous. Depuis que j'ai perdu la vue, c'est devenu bien pire : un rien peut me sembler être une attaque, un seul mot de travers et gare à vous.

Malgré mon caractère assez difficile, je n'ai pas que des mauvais côtés. Une fois qu'on a percé ma carapace, on découvre une bien différente personne. Si vous réussissez à gagner ma confiance et mon respect, vous trouverez en moi un ami fidèle et loyal. Je suis prêt à presque tout pour les personnes auxquelles je tiens. J'aime également taquiner, quand l'occasion se présente, et je sais également me montrer attentionné. Il faut savoir lire entre les lignes parfois, par contre, pour comprendre mes intentions.

Dernier détail important : ne me trahissez jamais. Si vous le faites, vous réaliserez bien assez vite que ma colère et ma rancune n'ont pas de limites. Je n'aurai de cesse tant que je ne me serai pas vengé et sur ce côté, je peux me montrer très patient.


The Real Me

LE/LA DINGUE QUI ME JOUE
Ici Mochi! Ouais, me revoilà XD




Dernière édition par Son Hyun Ki le Jeu 24 Nov - 1:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin sec. █ Perfectionist

avatar


Messages : 71
Date d'inscription : 19/11/2010
Qu'est-ce qu'elle a ma gueule? :
Featuring : Park Gyu Ri [KARA]
Orientation : Aux chevaux et aux poissons... heu non. Hétérosexuelle!
Comment tu vas ? : Toute mélangée dans ma tête.



ID Pass
Je Suis: Un/Une Maître/sse
Notes:

MessageSujet: Re: Son Hyun Ki - Bittersweet darkness   Mer 23 Nov - 1:01

ta pic est pas un peu petite mon kiki?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 3
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 28
Featuring : Cho Kyuhyun
Orientation : Hétéro
Comment tu vas ? : Ne me posez jamais cette question, c'est compris?!



ID Pass
Je Suis:
Notes:

MessageSujet: Re: Son Hyun Ki - Bittersweet darkness   Mer 23 Nov - 1:04

Je sais, je l'ai juste mis en attendant. Ça fait déjà moins dur qu'un trou je trouve ^^''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin sec. █ Perfectionist

avatar


Messages : 71
Date d'inscription : 19/11/2010
Qu'est-ce qu'elle a ma gueule? :
Featuring : Park Gyu Ri [KARA]
Orientation : Aux chevaux et aux poissons... heu non. Hétérosexuelle!
Comment tu vas ? : Toute mélangée dans ma tête.



ID Pass
Je Suis: Un/Une Maître/sse
Notes:

MessageSujet: Re: Son Hyun Ki - Bittersweet darkness   Mer 23 Nov - 1:06

FAIL

je t'en ferai une en revenant de mon cours de photoshop mon coeur Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 3
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 28
Featuring : Cho Kyuhyun
Orientation : Hétéro
Comment tu vas ? : Ne me posez jamais cette question, c'est compris?!



ID Pass
Je Suis:
Notes:

MessageSujet: Re: Son Hyun Ki - Bittersweet darkness   Mer 23 Nov - 1:12

oui, je sais XD

merci ma chérie~~


EDIT: Nouvel ava mis en place!! Merci Mize~^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin sec. █ Perfectionist

avatar


Messages : 71
Date d'inscription : 19/11/2010
Qu'est-ce qu'elle a ma gueule? :
Featuring : Park Gyu Ri [KARA]
Orientation : Aux chevaux et aux poissons... heu non. Hétérosexuelle!
Comment tu vas ? : Toute mélangée dans ma tête.



ID Pass
Je Suis: Un/Une Maître/sse
Notes:

MessageSujet: Re: Son Hyun Ki - Bittersweet darkness   Jeu 24 Nov - 1:16

*o* Les yeux de notre Hyun Kiki chéri sont tous noirs~ Merchi 'toshop~~~

Fighting pour ta fiche once more, Miss Admin #3 XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 9
Date d'inscription : 01/09/2011
Qu'est-ce qu'elle a ma gueule? :
Featuring : Choi Siwon [Super Junior]
Orientation : Bi
Comment tu vas ? : Dur à dire, je ne sais même pas si je suis vivant présentement
Localisation : Aucune idée



ID Pass
Je Suis:
Notes:

MessageSujet: Re: Son Hyun Ki - Bittersweet darkness   Jeu 5 Jan - 3:07

Fiche terminée, je valide~~ XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin sec. █ Perfectionist

avatar


Messages : 71
Date d'inscription : 19/11/2010
Qu'est-ce qu'elle a ma gueule? :
Featuring : Park Gyu Ri [KARA]
Orientation : Aux chevaux et aux poissons... heu non. Hétérosexuelle!
Comment tu vas ? : Toute mélangée dans ma tête.



ID Pass
Je Suis: Un/Une Maître/sse
Notes:

MessageSujet: Re: Son Hyun Ki - Bittersweet darkness   Jeu 5 Jan - 3:15

LOL

VALIDER KIKI AVEC MIN - WIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Contenu sponsorisé »






MessageSujet: Re: Son Hyun Ki - Bittersweet darkness   

Revenir en haut Aller en bas
 

Son Hyun Ki - Bittersweet darkness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHUNSA :: 환영 ▬ HwangYeong :: 셋 ▬ « L'entretien » :: Welcome In-
Sauter vers: